AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum est désormais fermé.
Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur cette décision, rendez-vous ici.

Partagez| .

out of time ▬ SAMARELLA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: out of time ▬ SAMARELLA
Lun 21 Nov - 22:41

out of time ▬ samarella
✵ ✵ ✵


Plongée dans son cours de droit sur la citoyenneté américaine et les lois sur la vie privée, Ella mordille machinalement le bout de son surligneur fluo. Ses doigts, d’ailleurs, sont aléatoirement bariolés de couleurs vives. Rose, bleu, orange, vert, jaune. Signe de l’empressement de la jeune femme qui surligne méthodiquement les dates, les chiffres, les numéros d’articles, et les faits importants des photocopies du code civil. Quand son smartphone se met à vibrer en laissant échapper quelques notes d’une musique d’Undertale, la brune sursaute légèrement. Son réveil, tout simplement, réglé à dix-neuf heures trente. Il sonne la fin du travail pour aujourd’hui, et le début de la soirée.

Un léger sourire en coin étirant ses lèvres, Ella relâche son surligneur rebouché et saute de sa chaise pour se changer. Hors de question de rester en pyjama pour une telle occasion. Après tout, c’est la première fois que Samara vient ici. Chez elle. A la maison. Cette pensée lui réchauffe le cœur, autant que le souvenir de Gwen qui est partie travailler de nuit en lui faisant un sourire tendre. Sa mère adoptive n’a encore jamais rencontré Samara mais elle trouve qu’il a une bonne influence sur sa fille. Depuis qu’il est là, les cauchemars d’Ella semblent s’être calmés et elle a l’air plus heureuse. Plus ouverte au monde.

Mais elle stresse un peu, Ella, en essayant de se décider entre deux pulls. Quoi de plus normal ? Elle n’a jamais réellement eu de relation de couple, juste une vieille aventure, erreur de jeunesse, il y a des années. Elle n’a jamais invité de garçon chez elle, elle n’a jamais… Evolué dans le temps avec quelqu’un. En optant pour le pull gris clair, les souvenirs de la brune s’éloignent vers la première fois où elle a rencontré Samara. Le contexte incongru et inhabituel de la prison l’amuse presque aujourd’hui. Des enfants, voilà ce qu’ils étaient. Non pas que la vie aie totalement fait d’eux des adultes à ce jour. Pourtant ce soir, la grande et mature Ella se sent toute petite. Minuscule. Parce qu’elle sait qu’il sera bientôt ici et que, plus que jamais, elle n’a pas envie de le décevoir.

Dans la cuisine, elle sort du réfrigérateur ce qu’elle a préparé plus tôt dans la journée en guise de repas. Des petites assiettes avec des amuses bouches de toutes les sortes. Le tout entièrement végétarien bien sûr. Mais puisqu’elle conçoit que tout le monde ne l’est pas, elle a fait l’effort d’en préparer également avec de la viande et du fromage. D’ailleurs, elle a failli tourner de l’œil rien qu’en sortant les steaks hachés ramenés du boucher par Gwen, et cette dernière a dut terminer la conception des fourrés. A peine les assiettes déposées sur la table basse du salon que la sonnette de la porte d’entrée résonne, la faisant autant sursauter que son réveil précédemment.

Avec une certaine précipitation, ses chaussettes glissant sur le carrelage immaculé, Ella se rend dans le hall d’entrée. Un dernier regard au miroir du meuble où l’on dépose les manteaux et la brune ouvre la porte avec un sourire. L’air glacial de la nuit déjà tombé s’engouffre immédiatement et elle s’efface de l’encadrement. « Entre, tu dois être gelé ! » D’un signe de la main, elle désigne le meuble d’entrée. « Tu peux mettre tes affaires là, et je peux te prêter des chaussons si tu veux. Gwen est très maniaque alors il ne faut pas garder les chaussures. » Stop. Calme ton moulin à parole, Ella. Laisse-lui le temps d’entrer avant de l’assaillir. La jeune femme, d’ordinaire pas spécialement bavarde, se sermonne silencieusement en refermant la porte derrière Samara, y collant son dos le temps qu’il se mette à l’aise. Sans qu’elle ne puisse s’en empêcher, et comme à chaque fois qu’elle le fois, son cœur bat la chamade à lui en rompre les os.

✵ ✵ ✵

ad_libitum

avatar

Real people help others around them
¦ arrivé(e) le : 20/11/2016
¦ baisers envoyés : 66
¦ pseudo : Rory.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: out of time ▬ SAMARELLA
Mer 23 Nov - 11:02

out of time ▬ samarella
✵ ✵ ✵


Le temps lui semblait long. C'était limite insoutenable. Parce qu'il savait qu'il allait voir Druella ce soir. Parce qu'il allait chez elle et il voyait ça comme un évènement. Il y a peine quelques semaines encore, il ne pensait pas qu'il retrouverait une vie normale. Il était encore dans une cellule, avec des barreaux partout. Au moins, il était en sécurité. On ne viendrait pas le chercher. Mais aujourd'hui qu'il était libre, il se sentait encore pris au piège. Avec encore une famille qui ne semblait pas le porter dans leur coeur. Samara soupira. Il passerait la journée encore dehors et seul. Parfois la vie lui semblait injuste. Sa propre petite amie était à l'université et il se retrouvait coincé avec des lycéens. Il avait fait de la prison et en plus on lui collait un chien de garde qui semblait surveiller ses moindres faits et gestes. La colère le prit et il renversa une pile de bouquin qui traînait sur la table de la bibliothèque. Quand il était dans un tel état de colère, Samara détestait tout. New York. Les Wagner, la prison. Sa propre vie. Il avait mal à l'intérieur de lui mais il ne montrait rien. On le prendrait pour un fou. Et après la prison, Samara n'avait pas envie de finir dans une chambre d'hopîtal.

Alors il sortit de la bibliothèque et il marcha d'un pas vif en direction du centre ville. Il passa devant l'université et il soupira. Il avait l'impression qu'on avait décidé de faire de sa vie un enfer sur terre. Il prit un café et il continua sa marche. Peu à peu la colère s'estompait, il s'apaisait. Lui qui croyait qu'il finirait dans un foyer pour jeunes, avait retrouvé une autre famille. Et il avait quand même un minimum de chance de ne pas avoir fini en prison pour toujours. Mais voilà que la nervosité le gagnait au fil des heures. Et si Ella pensait qu'au final, elle sortait qu'avec un gamin et qu'elle ne voulait plus de lui? Il devait vraiment arrêter de trop penser.

Les heures défilaient alors que Samara s'était posé à son endroit favori. Au centre commercial. Il était l'heure d'aller rejoindre Ella. Il lui fallut pas loin de dix minutes pour rejoindre là où elle habitait. La nervosité le gagnait de nouveau. Il sonna à la porte et attendit. Il la vit rapidement arriver et sa nervosité disparut alors qu'elle ouvrait la porte. Ella faisait fondre tous ses doutes à chaque instant qu'il passait avec elle. Elle lui avait donné la force de tenir en prison alors que Samara était sur le point de lâcher. Samara esquissa un sourire et se déchaussa avant de s'approcher d'Ella et dire:

"Ca va ne t'inquiète pas.."

A partir de ce moment, il savait qu'il était libre. Personne ne pourrait venir le chercher ou l'emmener. Samara approcha doucement son visage d'Ella et il l'embrassa tendrement avant de dire:

"Je suis content de passer un moment avec toi.. j'en avais besoin..."

✵ ✵ ✵

ad_libitum


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: out of time ▬ SAMARELLA
Mer 23 Nov - 12:49

out of time ▬ samarella
✵ ✵ ✵


Et la voilà, Ella, qui sourit comme une idiote, le dos toujours collé à la porte d’entrée pendant que Samara se déchausse. Elle n’y peut rien, Ella, de sourire comme si c’était le plus beau jour qui soit. Parce que finalement, c’est un peu toujours le cas quand il est là. Son cœur semble gonfler et fondre à la fois. Se ralentir en même temps qu’il cogne avec force dans sa poitrine. Sentiments contradictoires mais tous aussi agréables les uns que les autres. Dans ses bras, elle se sent toute petite. Sous son regard, elle se sent plus forte.

« Ça va ne t’inquiète pas… »

Quand il s’approche d’elle, ses joues rougissent un peu. Son sourire s’élargit. Comment peut-il avoir autant d’emprise sur elle, Ella l’indépendante, la solitaire. Ella la fougueuse. La tempête. Il la calme rien qu’avec le son de sa voix. Et quand il vient l’embrasser, ses paupières papillonnent, son cœur s’emballe encore.

« Je suis content de passer un moment avec toi… J’en avais besoin… »

Elle fait une petite moue, Ella, adorable, compréhensive, et lève ses mains pour les passer sur les joues de Samara. Doucement. Avec toute la tendresse du monde. Comme s’il allait disparaître sous ses doigts. Parfois, il lui semble que tout n’est qu’un rêve et qu’elle va se réveiller. Que Samara sera toujours en prison. Alors elle capture tout ce qu’elle peut de lui, au cas où la vie le lui prendrait à nouveau.

« Tu peux venir quand tu en as envie, Sam, » souffle la brune sans se départir de son sourire, son regard plongé dans celui du jeune homme. Captivant. « Je vais te faire visiter ! » ajoute-t-elle avec un élan de joie, ôtant ses mains du visage de son petit ami pour en glisser une dans la sienne et l’entraîner avec elle dans le reste de la maison. Joyeuse, tout stress envolé depuis qu’elle entrelace ses doigts aux siens, Ella essaie de cacher un peu sa surexcitation du mieux qu’elle peut. Le tour du propriétaire passe par la cuisine, le salon, la salle de bain, évite bien entendu la chambre de Gwen pour se terminer sur celle de l’adolescente.
C’est la première fois que quelqu’un, en dehors de sa mère adoptive, entre dans son repaire. Aucune copine, aucun ami, n’y a jamais mis les pieds. Cela ne paraît pas grand-chose mais pour Ella, c’est important. Elle se dévoile encore un peu plus. Sur les murs blancs, des photographies et cartes postales d’animaux, reçues des associations à qui elle fait des dons réguliers. Sur le bureau, ses cours encore étalés et l’ordinateur affiche l’écran de veille. Sur le lit à baldaquin, une épaisse couverture en fourrure synthétique et quelques peluches, vestiges de l’enfance, la plupart gagnées à la fête foraine avec son cousin au fil des années. « Et voilà, » dit la jeune fille avec un énième petit sourire, « tu sais tout de moi maintenant ! » Le ton est amusé, accompagné d’un petit rire. A nouveau pourtant, s’immisce le doute. Et si, maintenant qu’il est sorti de prison, maintenant qu’il peut avoir le monde, et toutes celles qu’il pourrait vouloir, Samara ne voulait plus d’elle ? Et si elle paraissait l’ange gardien pendant qu’il était derrière les barreaux, le phare dans la nuit, mais que revenu dans le véritable monde, il se rendait compte qu’elle n’était rien ? Rien de plus qu’une adolescente banale aux démons intérieurs soufflant sur des braises. Ella chasse ses pensées d’un mouvement de tête. Elle n’a jamais douté de Samara, pas une seule seconde. Ce n’est d’ailleurs toujours pas le cas. La seule personne dont elle doute, c’est elle-même.


✵ ✵ ✵

ad_libitum


_________________
I'm the ghost in the back of your head
avatar

Real people help others around them
¦ arrivé(e) le : 20/11/2016
¦ baisers envoyés : 66
¦ pseudo : Rory.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: out of time ▬ SAMARELLA
Jeu 24 Nov - 20:22

out of time ▬ samarella
✵ ✵ ✵


Sam avait encore du mal à faire la part des choses. Quand il voyait Druella, il avait l'impression d'être au parloir. C'est à dire une pièce fermée et une table et deux chaises. Sam s'en souviendrai toujours de la surprise de voir Druella venir le voir. Et il s'était accroché à ça pour continuer à espérer. Il espérait que tout ça n'était qu'un cauchemar. On pouvait vouloir la mort de ses parents quand on était en colère, sans forcément passer à l'acte. Pourtant durant des années et encore aujourd'hui, Samara pensait qu'il avait du avoir un coup de colère de plus à cause d'Asher et vouloir le tuer. Cela lui semblait évident. Il se souvenait quand il avait tenté de mettre le feu à sa chambre. Asher le détestait vraiment. Samara ne savait pas pourquoi. Même son père le détestait parce que Samara était violent. Il était différent des autres qui aimaient faire du sport et Andrew Wagner détestait ça. S'il le voyait aujourd'hui. Il était à des miliers de kilomètres de New York, était encore au lycée mais il avait une petite amie qui l'aimait et qu'il aimait en retour. Il n'avait plus de besoin de sa mère pour le rassurer.

Sam était parti loin dans ses souvenirs et il revint à la réalité quand Druella reprit la parole. Ses joues prirent une couleur vive et il garda son sourire, presque figé. Il ne voulait pas que Druella s'aperçoive de son état. Il voulait passer une belle soirée en sa compagnie. Il pouvait venir quand il le voulait mais le seul problème, c'est que Sam ne savait pas vraiment ce qu'il voulait au jour le jour. Il répondit alors:

"Je le saurais. Pour la prochaine fois..."

Et il suivit Ella dans la visite, main dans la sienne, comme une connexion qui arrêtait de le faire penser au passé. Elle était la clé de l'avenir et de plus en plus, Samara était dans l'idée de passer sa vie à tout jamais avec elle. Lorsqu'ils entrèrent dans sa chambre, Sam esquissa un sourire timide et il regarda autour de lui. Il n'avait plus vraiment de souvenir de sa propre chambre. Il revoyait cependant les posters mais il ne savait plus de qui. Comme si quelqu'un lui avait ôté ses souvenirs. Quant à maintenant, sa chambre était impersonnelle et Sam n'osait pas trop la toucher. Il regarda Ella et il dit:

"Je vois que tu adores les animaux... moi aussi...j'ai toujours voulu un chien ou un chat mais comme mon.. frère n'en voulait pas, on en a jamais eu..."

C'était dur de dire mon frère. C'était dur d'évoquer Asher ou son père et sa mère non sans avoir les larmes aux yeux. Samara n'avait jamais voulu détester sa famille. Il cherchait leur attention. L'attention, il en avait eu de leur part à son retour. Samara n'en avait jamais parlé à personne. Peut être bien qu'il n'aurait jamais du s'enfuir comme un lâche. Peut être qu'il aurait éviter tout ça s'il était resté. Il se rapprocha d'Ella et il reprit:

"Un jour tu sauras tout de moi, je te le promet.. Je ne veux pas que tu restes sur cette impression d'adolescent colérique et fou qui a tué sa famille...Mais en tout cas, jamais je ne veux te quitter, tu es trop précieuse à mes yeux..."

Il ne voulait pas trop en faire, il avait peur que ça sonne faux ou que ça lui fasse peur à elle autant qu'à lui. Samara voulait grandir mais il restait un enfant en même temps.

✵ ✵ ✵

ad_libitum


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: out of time ▬ SAMARELLA


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

out of time ▬ SAMARELLA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
one in a million :: CALGARY (ALBERTA, CANADA) :: Hillhurst & West :: Real Eastate-