AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum est désormais fermé.
Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur cette décision, rendez-vous ici.

Partagez| .

untold story (ps)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 21:18

Priam Scamander

- dear story, fuck you -

id complete Priam Derek Scamander mais il ne se souvient plus de son nom, pour tout le monde, son nom est Derek.  âge 22 ans. date de naissance 12 juillet 1994. lieu de naissance Cape Cod. statut en couple mais au bord de l'implosion. situation financière très pauvre. orientation sexuelle homosexuel assumé. études, boulot coursier, il livre le courrier aux entreprises. traits de caractère Colérique- Capricieux-Anxieux-Extraverti-Fêtard-Paumé- Manquant d'attention-tête brûlée- groupe Saturn. célébrité Cole Sprouse.

our choices define who we are
+ Il a rêvé de gloire, de médailles d'or et de Jeux Olympiques mais tout a été bousillé il a sept ans maintenant. + 15 ans c'était l'âge difficile, l'âge où se rebelle et il en a fait pas mal de conneries + Il était allé jusqu'aux nationales de gym et il avait été pris dans l'équipe, faisant ainsi la fierté de Gabriel mais il en a jamais profité+ Gabriel et lui se volaient souvent dans les plumes pour un oui ou pour un nom, brisant même des chaises à travers le salon. + Bien avant de disparaître de la vie de son père et de sa mère, Priam avait un compte à régler avec eux. Le silence autour de sa famille, le mensonge de Gabriel + Mais tout ça c'est terminé, les souvenirs se sont envolés bien au dela de ce qu'on pourrait imaginer. + Priam ne s'appelle plus Priam mais Derek. Derek qui trime tous les jours pour payer sa part de loyer. Derek le fêtard, celui qui fume, qui boit et qui oublie un peu plus ce qu'il avait déjà oublié.+ Il revoit la moto quand il s'est enfui de chez le fou. Il avait 18 ans et n'avait qu'une moto pour fuir. Il a fui, mais n'a pas su contrôler la bécane tout comme sa vie et il s'est explosé contre un camion. + Plusieurs semaines dans le coma sans même un seul papier d'identité. Son premier mot au réveil a été " Derek", alors les gens ont cru qu'ils s'appelaient Derek et il a gardé son prénom. + Priam a gardé des séquelles de son accident, outre son amnésie. Il a les articulations douloureuses et son genou gauche se bloque souvent. + Priam erre dans Calgary. Il pense que quelque chose lui manque mais il ne sait pas quoi + Sa relation avec Tony est chaotique. Lui aussi, il boit. Mais lui a l'alcool mauvais et le tempérament de feu. Sa patience est réduite quand ils sont sous ecstasy et autres drogues. Les coups fusent. Des deux côtés.+ Ils s'aiment et se détruisent à la fois. + Priam a deux compagnons à quatre pattes. Un clébard du nom d'Aristote et un débile de chat au nom de Pikachu. Ils se sont trouvés dans la rue.  + Il vit en coloc avec Tony et d'autres. C'était le seul moyen de ne pas se retrouver à la rue, une nouvelle fois. La vie est trop chère pour lui.



quelle est la pire relation que tu ai vécu?Y a t-il vraiment pire relation quand on doit se cacher de tout le monde parce que des gens bien pensants auraient tout fait pour les séparer? Priam en a vécu une comme ça, dans le passé. Ça n'amenait que dispute et Priam ne comprenait rien parce qu'il n'avait que quinze ans. quelle est la meilleur relation que tu ai vécu? Malgré leurs travers, Priam aime Tony et il sait que Tony l'aime. Ils ont quelques années d'écart mais Tony l'a prit sous son aile et ne le lâche plus. Et ça rassure Priam.Il a le chic d'avoir des relations tordues aux yeux des autres. à tes yeux, quelle est la relation idéale? Deux personnes qui s'aiment malgré tout et qui se supportent lors des épreuves. Deux personnes qui se comprennent et acceptent la différence de l'autre. Autant dire que ce n'est pas près d'arriver. la vie, sans amour, ce serait comment?Priam n'y verrait sans doute aucune différence. La vie resterait banale. Se lever, aller au travail, rentrer, se changer, sortir et boire jusqu'au lendemain. Et repartir au travail, recommencer le même manège jour après jour.


pseudo/prénom deathcure. fréquence de connexion 7j/7j. d'où viens-tu? de très loin Green smile . ta note? 18. ton personnage est? un inventé.


Code:
<cprise>Cole Sprouse,</cprise> <namep>Priam Scamender</namep>



Dernière édition par Priam Scamander le Ven 25 Nov - 15:27, édité 4 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 21:19

One. Childhood
"Bonjour Priam, tu sais que tu as un chouette vélo? Tu vas venir avec moi, maintenant, je vais te ramener à la maison" Le petit garçon de cinq ans ne comprenait pas. Il n'avait pas le droit de suivre les inconnus mais celui là voulait le ramener vers Gabriel et Leah. Il ne lui semblait pas s'être éloigné de la maison, parce qu'il la voyait. Il n'avait pas le temps de dire un mot que l'inconnu lui prit la main et l'emmena. Priam commença à hurler le nom de Gabriel, prenant peur mais il n'était même pas sûr qu'il l'entendait. Il ne savait même pas où on l'emmenait. Il ne savait pas grand chose mais il était terrorisé. Il n'avait plus de papa et maman, à ce qu'il croyait et maintenant on l'emmenait loin de Gabriel et Leah, sa seule famille.

Mais il les avait revu. Il ne savait pas combien de temps il était parti.  La première chose qu'il fit ce qu'il demanda pardon à Gabriel et à Leah en sanglotant. Il n'allait rien dire. Il savait qu'il n'avait pas le droit de parler alors il resta contre son frère et sa soeur. Il ferma les yeux et sursauta en revoyant les images. Il était fatigué alors il demanda aller dormir. Et le lendemain matin, c'était comme si Priam n'avait jamais disparu. Le temps filait et les années défilaient les unes après les autres. Priam s'accrochait à la gym pour réussir. Il voulait y arriver.


Two. Teenage years
"Vas-y cogne le Priam! Prouve que tu es un homme!" Un de ses coéquipier hurlait et le soutenait alors que Priam frappait un autre garçon de son équipe. Priam cognait sans s'arrêter, le visage fermé et furieux. Si quelqu'un ne s'était pas interposé entre eux, Priam aurait pu le blesser gravement mais non, il s'était retrouvé dans les vestiaires et il tentait de se calmer. S'il se souvenait encore pourquoi il l'avait frappé.Ce serait un jour sans. Comme un de ces jours où tout allait mal. Ce jour où l'entraînement ne lui apportait rien. Ce jour où il avait l'impression de décevoir son frère. De se décevoir lui-même. Alors il sortit dehors.  Il voulait partir, ne jamais revenir. Mais il se souvenait qu'il avait que 15 ans, qu'il serait incapable de se gérer seul et qu'il avait une peur incessanted'être seul dans un endroit désert.

Un soir alors qu'il avait enfin du temps calme pour se reposer un peu, Priam s'énervait tout seul. Il était en colère contre lui. " T'es nul Priam!" s'écria-t-il en se regardant dans le miroir. "Tu ne vaux rien, pourquoi t'es là, hein? Pourquoi?" et il frappa dans le miroir violemment. Une crise était là. Il la voyait venir. Il se précipita dans sa chambre et il hurla dans son oreiller. Il ne voulait pas que ça se passe comme les autres fois. Priam pouvait mettre des jours  à s'en remettre. Alors il tenta de se calmer seul. Il n'avait plus envie de voir Gabriel, inquiet pour lui. Il ne le méritait pas. Il ne méritait pas d'avoir un frère comme lui. Leah ne méritait pas non plus d'avoir un frère comme Priam. Et à ces pensées, Priam redoubla ses larmes de rage et il tenta d'étouffer ses cris contre l'oreiller mais c'était impossible. Il avait l'impression d'étouffer, l'impression d'être tellement en colère qu'il n'arriverait jamais à se calmer. Pourtant il le devait. Personne ne voudrait d'un hystérique dans une équipe nationale. Et Priam visait les championnats du monde, voire même les Jeux Olympiques. Il y croyait. Peut être que ça l'aiderait à se calmer qui sait?


Three. Nationals
"Le prochain concurrent à passer, est Priam Scamander. Espoir junior qui pourrait intégrer l'équipe nationale" Il est prêt. Il s'élance au sol. Il a des figures imposées à faire mais il est prêt. Il rêve de cette équipe nationale. Priam Scamander. 15 ans. Dix ans de gymnastique derrière lui. Il y croit. " Confiance"[i] il se murmura pour se rassurer. Et le voilà parti en salto avant, salto arrière et ses sauts. Un sourire à la fin, à sa réception. Il a réussi. Mais ce n'était que la première épreuve. Il a encore les barres parallèles. Il ne se déconcentre pas. Il doit réussir. Ne serait-ce pour Gabriel. Il veut que son frère soit fier de lui. Il passe les autres épreuves avec brio. Il est dans les trois premiers, il a réussi. Il se voyait déjà aux Jeux Olympiques.  Il était dans l'équipe nationale, ce qui voulait dire encore plus d'entraînement. Encore plus de travail et d'heures à passer aux gymnases mais Priam était prêt. Des gens viennent l'applaudir. Des gens qu'il n'a jamais vu mais dont on pouvait voir le sourire sur le visage. Gabriel ne devait pas être loin mais il ne le vit pas. Pensant qu'il était dehors, loin de la foule, Priam partit. Dehors, un homme semblait l'attendre. Et sans plus rien comprendre, il s'était retrouvé à l'arrière de la voiture. Le destin s'acharnait sur lui.


Dernière édition par Priam Scamander le Ven 25 Nov - 15:53, édité 3 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 21:19

Four. Prisoner
Il ne savait pas combien de temps, ils avaient roulé mais cela avait semblé interminable à Priam. Il était redevenu l'enfant. L'enfant apeuré qui attendait qu'on lui dise quoi faire. L'homme semblait jubiler. Il parlait de trophée. Priam se retrouva de l'arrière de la voiture à dans une espèce de trappe, étroite, sous un plancher. Heureusement qu'il était souple et qu'il supportait de rester les jambes repliées mais plus le temps passait, plus il oubliait le temps qui passait, les heures qui défilaient. Il oubliait sa peur, il oubliait Gabriel, Leah et l'odieux secret qu'il avait découvert entre temps. Gabriel était son père et non son frère comme il le disait. Il s'accrochait à l'espoir qu'il vienne le chercher mais comme la première fois, ce fut un échec. Il ne venait pas. Les années passèrent et Priam grandissait sans s'en rendre compte. Tous les jours, c'était la même chose. La trappe s'ouvrait à midi pour envoyer un sandwich et une bouteille d'eau. Elle s'ouvrait à 17h, pour faire que Priam sorte aux toilettes. Dans un silence qui le troublait. Il ne savait pas combien de jours s'étaient écoulés depuis. Il ne remarquait pas qu'on ne parlait plus en jours; ni en semaines mais en années. Priam avoisinnait les dix huit ans mais il ne le savait pas.  


Five.  Missing memories.
Ce fut un jour où la trappe resta ouverte pendant un long moment que Priam prit l'initiative de partir. La télé était resté allumée et les infos tournaient en boucle. Il apprit qu'on était en septembre 2012 et que s'il calculait bien, il avait 18 ans. Trois ans s'étaient écoulés et Priam ne savait plus où il était et qui il était. Il ne savait plus rien. Pourtant il sortit dehors et il vit une moto. Dans sa tête, le plan se formait. Il allait prendre la moto pour s'enfuir loin. Peut être que Gabriel l'attendait encore. Il courut, non sans mal, jusqu'à la machine mais il n'y avait pas les clés. Il voulait absolument partir alors il cafouilla au niveau des fils et il entendit le moteur rugir. Apeuré qu'il se fasse prendre avant de s'enfuir, Priam enfourcha la moto et accéléra. Il ne savait pas où il allait, ni même où il voulait aller. Alors il roula, tout en regardant derrière si jamais il n'était poursuivi. Au premier carrefour, occupé à regarder si on ne le poursuivait pas, il ne vit pas le camion arriver, droit devant lui. Il n'eut pas le temps de freiner que le choc fut violent. Priam fut envoyé à quelques mètres de l'accident, projeté. Une douleur vive le prit aux jambes et la tête et le noir s'installa devant lui. Il espérait définitivement. Mais il ouvrit les yeux, où une lumière vive l'aveugla tout d'abord, puis il reconnut les décors de chambre d’hôpital. On lui parlait mais Priam avait du mal à réagir. Il répétait sans cesse le nom Derek. On crut qu'il s'appelait Derek. C'était même noté sur sa fiche. Il apprit qu'il était à Calgary, qu'il avait eu un accident et on lui demanda s'il s'en souvenait. Mais il ne se souvenait plus de rien. Comment il s'appelait, qui il était. Rien, le trou noir. Pourquoi il était là? Il ne le savait pas. Il resta des jours et des jours à l’hôpital. On ne voulait pas le lâcher tant qu'il ne marcherait pas correctement, tant que ses douleurs ne passeraient pas. Un mois entier à l'hôpital, à tout réapprendre.


Six. Nowadays
Aujourd'hui, quatre ans plus tard, l'accident n'était plus qu'un mauvais souvenir. Priam continuait de se faire appeler Derek car il ne se souvenait plus de qui il était. Il livrait le courrier aux entreprises tous les jours et vivait en colocation après plusieurs mois de plans galères et foireux. Priam sortait beaucoup, buvait beaucoup, fumait beaucoup. Il était autre. Et ça faisait trois ans qu'il sortait avec Tony. Ce gars qui l'avait ramassé à la petite cuillère, qui l'avait sorti de la rue, mais qui semblait souvent exprimer son mécontentement quand Priam faisait n'importe quoi. Quand ils buvaient à deux, les coups fusaient. Quand ils fumaient à deux, ça tournait au désastre, mais le lendemain, ils se pardonnaient mutuellement. Et Priam continuait sa vie, comme ça, tout en ayant de plus en plus un manque. Comme si une partie de lui même était morte, ou enfouie en lui. Priam ne faisait plus de sport, il ne pouvait plus depuis son accident. Mais il vivait encore et remerciait le ciel tous les jours de l'avoir épargné.


Dernière édition par Priam Scamander le Ven 25 Nov - 17:11, édité 3 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:21

oh mon dieu cooooooooole c'est la première fois que je le vois jouer mais il est magnifiqueeee
bienvenue en tout cas

_________________
stop falling in love, stupid heart.
where did i go wrong, i lost a friend, somewhere along in the bitterness, and i would have stayed up with you all night, had i've known how to save a life. let him know that you know best, 'cause after all you do know best, try to slip past his dfence, without granting innocence. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

avatar

i'm a calgary lover
¦ arrivé(e) le : 21/11/2016
¦ baisers envoyés : 60
¦ pseudo : ɞ fly.away.
¦ multiface : ɞ not yet but maybe later ?

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:24

Merci toi

Oui Cole est jamais joué

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:26

god j'ai hâte d'en savoir plus du coup

_________________
I'm the ghost in the back of your head
avatar

Real people help others around them
¦ arrivé(e) le : 20/11/2016
¦ baisers envoyés : 66
¦ pseudo : Rory.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:28


Fais le malin... quand ton père va débarquer... ce sera pas la même musique

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:30

Ellaqueen: je te spoilerais si tu veux

Le psycho :

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:35

Du coup je suis bien surprise avec ce choix mais j'aime troooooop trop trop **
J'ai hâte de lire ta fiche

_________________

The only way to deal with an unfree world is to become so absolutely free that your very existence is an act of rebellion.
avatar

flower made of iron
¦ arrivé(e) le : 23/07/2016
¦ baisers envoyés : 1184
¦ pseudo : witm (Elena)

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:39

Oui j'ai eu l'illumination mais vous allez pas être déçus, croyez moi What a Face

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 22:48

Oh oui spoil moi

_________________
I'm the ghost in the back of your head
avatar

Real people help others around them
¦ arrivé(e) le : 20/11/2016
¦ baisers envoyés : 66
¦ pseudo : Rory.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Jeu 24 Nov - 23:18

Re-bienvenue chez toi Loves

_________________
and now we are alive
J'aurai voulu toucher les murs de ta demeure à l'odeur de sel, voir de tes fenêtres les matins qui se lèvent sur des horizons que je ne connais pas, mais dont je sais qu'ils sont les tiens. Tu as réussi l'impossible, tu as changé une part de moi. › ©️ alaska.  

avatar

such a smiling sweetheart
¦ arrivé(e) le : 19/11/2016
¦ baisers envoyés : 100
¦ pseudo : LovelyKat.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)
Ven 25 Nov - 21:18

Rebienvenue apparemment!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: untold story (ps)


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

untold story (ps)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Untold Story
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
one in a million :: THE STORY OF EVERYTHING :: let's talk about it :: our paradise-