AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum est désormais fermé.
Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur cette décision, rendez-vous ici.

Partagez| .

every day, every hour, turn that pain into power (wendy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Sam 26 Nov - 23:20

wendy disney

- she's got lions in her heart -

id complete mon nom, c'est wendy alice disney. je sais, ça vous dit un truc, non ? normal. mon arrière grand-père était walter disney. oui, oui, le walt disney. âge j'ai dix-neuf ans. autant dire que je suis plutôt jeune, donc. date de naissance je suis née un certain vingt-cinq décembre mille-neuf cent quatre vingt seize. je vais donc avoir vingt ans bientôt, comme vous l'aurez certainement comprit. cette date, je la maudis, comme jamais. faut dire que du coup, j'ai pas forcément été particulièrement gâtée à noël. j'avais autant de cadeaux que mes frères et sœurs, simplement on me disait que c'était autant pour célébrer ma naissance que pour fêter l'une des périodes sacrés de l'année. lieu de naissance je suis née à los angeles. et ouaip, je suis californienne. malgré que je n'ai pas le bronzage pour. statut je suis célibataire. enfin, en fait, j'ai jamais connu l'amour, tout ça. c'est un peu abstrait, à mes yeux. situation financière comme je vous l'ai dit, je suis la descendante de walt disney. je n'ai donc pas de soucis à me faire à ce sujet. orientation sexuelle hétérosexuelle. je trouve les femmes particulièrement charmantes, et je sais en apprécier la beauté, néanmoins elles ne m'intéressent absolument pas au niveau sexuelle, ni même amoureux. études, boulot je fais des études d'audio-visuelles. c'est un truc qui m'a toujours passionnée, et je ne me voyais pas faire autre chose. précédemment, j'ai eu mon diplôme littéraire, parce que j'ai toujours aimé lire, tout ça. traits de caractère je suis passionnée et passionnante, assez exubérante, j'aime parler et j'aime beaucoup parler de moi. je suis nostalgique, fatiguée, fatiguante, audacieuse. j'aime les choses bien faites, j'aime qu'on m'écoute, je sais ce que je veux, donc j'imagine qu'on peut dire que je suis déterminée aussi. un brin artistique, parfois. en revanche, je suis flemmarde, et je l'assume totalement. si dormir était un sport, je serais championne olympique, c'est certain. je suis une enfant qui a peur de grandir, atteinte du syndrome de peter pan sans me l'avouer, assez ironique au vu de mon prénom pour le moins explicite. je suis attachiante et j'aime beaucoup ça. groupe jupiter. célébrité pyper america smith.

our choices define who we are
j'ai toujours aimé le bruit de la pluie. en fait, à mes yeux, c'est un son particulièrement apaisant et réconfortant. ça me donne l'impression que le monde continue de tourner, peu importe ce qu'il peut se passer. ◊ j'ai un léger problème avec la nicotine. par exemple, je suis incapable de travailler sans avoir une clope au bec, ce qui désole mes parents. en moyenne, je fume pratiquement un paquet par jour. ◊ j'aime beaucoup le canada. en fait, je me sens bien plus canadienne que californienne. je m'y sens plus à ma place, et bien plus en sécurité que dans mon pays natale. ◊ j'ai une passion certaine pour le groupe twenty one pilots. j'ai même ma photo avec eux, en fait, et j'essaye d'aller à leur concert le plus possible. ◊ outre l'anglais, je sais parler deux trois mots d'allemand, un peu de français, et je sais compter jusqu'à dix en chinois. me demandez pas pourquoi je sais faire ça, je le sais, c'est tout. ◊ je ne suis jamais sortie avec un garçon. en fait, je considère que pour sortir avec quelqu'un, il faut l'aimer sincèrement. hors, je n'ai encore jamais aimé quelqu'un au point de vouloir sortir avec. ◊ je ne supporte pas le café. ça a un goût qui m'écœure, et je n'en bois absolument jamais, forcément. en revanche, je bois énormément de thé, ce qui fais que je suis toujours aux toilettes. ◊ je ne sors jamais de chez moi sans mon skate-board. ça me paraît absolument impensable, en fait, tellement je suis habituée à me trimballer avec. tous mes trajets se font sur mes roulettes.

quelle est la pire relation que tu ai vécu? un peu compliqué de répondre à cette question alors que je n'ai jamais été en couple, vous ne croyez pas ? du coup, on va parler du pire coup que je me sois jamais fait. c'était quand j'étais encore au lycée, quand j'étais encore en californie. il s'appelait harry, était un peu plus vieux, et ne savait pas faire la différence entre un "non" qui signifie oui, et un "non" qui signifie non. je vous passe les détails. quelle est la meilleur relation que tu ai vécu? comme pour la question précédente, c'est compliqué pour moi d'y répondre. du coup, comme précédemment, je vais vous parler de mon meilleur coup. il s'appelait joseph, et avait un savoir faire inné pour m'emmener au septième ciel. pas sûr que vous ayez envie de connaître les détails, en revanche.  à tes yeux, quelle est la relation idéale? inexistante ? c'est plutôt sympa, aussi, de vivre seule, sans personne à qui rendre des comptes, sans avoir à se demander si je dois me faire belle ou même si j'ai le droit de parler à ce garçon. c'est cool, de ne pas avoir à demander la permission pour aller en boîte, parce que monsieur pourrait peut-être être jaloux, qui sait. la vie, sans amour, ce serait comment? un véritable bonheur ? enfin, j'exagère. j'ai de l'amour. pour mes parents, pour mes frères et sœurs, pour certains de mes amis. mais je n'ai pas de l'amour, amour. je ne suis pas amoureuse, et je ne pense pas l'être. et franchement, je suis heureuse, comme ça. réellement heureuse.

stupid little thing called love
Mon histoire, elle commence bien avant ma naissance. En réalité, elle commence en 1901, avec la naissance de mon arrière grand père, Walter Disney. Je sais que vous connaissez ce nom, et vous connaissez aussi sans doute une partie de son histoire. Tout du moins, de sa renommée. Vous connaissez Mickey, vous connaissez certains de ses films. Pour beaucoup, vous avez encore les DVD, ou peut-être même les cassettes. Vous allez peut-être au parc Disney, peu importe l'endroit où il se situe d'ailleurs. En somme, vous imaginez le milieu d'où je suis issue. Un milieu sans encombre, un milieu où on nous ouvre chaque porte sur notre passage. Je suis une Disney, je porte ce nom au quotidien, et je sais que je fais partie des privilégiés. Je sais que ma vie m'a toujours été, et me sera toujours, facilitée par mon patronyme. Comment faire autrement ? Le seul moyen, après tout, serait de changer de nom de famille. Chose qui me semblerait inenvisageable. Je suis fière de qui je suis, je suis fière de ce que Walter a accompli, et pour rien au monde je ne changerais ceci. Pour en revenir à mon histoire, Walt Disney a tout fait pour nous. Même s'il n'envisageait sans doute pas que l'on existe, il a fait tout ce qu'il a fait dans le but d'aider les futurs générations Disney. Donc, moi. Mon enfance, elle a été mi-figue, mi-raisin. Faut dire que des critiques, j'en ai eu un paquet. Et, pire encore que les critiques, dont je ne me souciais pas forcément, j'avais le droit à ces personnes étranges, ces gens en quête de renommée, qui ce sont approchés de moi juste à cause de mon nom. J'ai eu droit à des déceptions, comme tout le monde, mais également des moments de bonheurs pures, du bonheur brute. J'ai grandi dans une maison plutôt sympa, une villa serait le terme plus exact, à Los Angeles. Le soleil, tout ça. Les gens tous plus riches les uns que les autres, ces gros cons péteux, qui ne vivent que pour leur argent, et piquer celui des autres. J'ai grandis dans un milieu où, pour réussir, il faut écraser ton voisin, ton ami, même un membre de ta famille, si ça peut causer ta réussite. J'ai grandis dans un milieu où l'on t'apprend à te battre, même pas à base de coups, juste à base de mots et de joutes verbales bien sévères, distribués dans un tribunal, au détour d'une salle. Mais j'ai aussi grandis dans une maison où l'amour primait sur le reste, entouré de ceux que j'aimais le plus. J'ai grandis avec l'idée qu'un jour, j'aimerais quelqu'un autant, sans jamais pourtant y arriver. J'ai grandis en me méfiant des autres, tout en les aidant chaque fois qu'ils en avaient besoin. J'ai grandis à ma manière, un peu là, un peu dans la lune.

high school year's are the best
C'est faux. Ne croyez jamais à cette phrase, vous vous feriez entuber. Le lycée, ça n'a pas été particulièrement cool. Histoire de vous mettre dans le contexte : je suis née, ai grandis à Los Angeles, CA. J'aimais cette ville, malgré son soleil incessant, malgré ses rues parfois sales, malgré ses bus toujours en retard. Et, soudain, sans prévenir, je me retrouve à Calgary, Canada, dans une ville où il fait froid tout le temps, où il fait presque nuit à 16h, et j'suis là, comme une idiote, mon skate impraticable en hiver, un nouvel endroit, des nouveaux reproches, des nouveaux lèches-culs, et une vie à refaire. Je perd tous mes repères, et je n'aime pas ça. J'ai besoin de contrôler les choses. Sinon, comment est-ce que je pourrais reconnaître le vrai du faux ? Au moins, à LA, je savais sur qui je pouvais compter, et de qui je devais me méfier. Là, je me retrouve réellement perdue. Dans la ville, dans ma vie. Enfin, j'exagère peut-être un peu. Ça n'a pas forcément été les pires années de ma vie. Même si, avec l'histoire avec Harry, ça n'a pas évident. Peut-être que, au final, c'est juste l'histoire avec Harry, qui m'a réellement touché, et m'a fait haïr la vie lycéenne. En réalité, ouais, à part l'histoire avec Harry, je n'ai jamais eu de problèmes. J'étais une bonne élève, quoiqu'un peu désordonnée et très inattentive. J'avais pourtant de bonne notes, dans à peu près toutes les matières, et je faisais toujours de mon mieux pour être dans le top 5 de ma classe. Ma famille était particulièrement fière de moi, mais faut quand même rappeler qu'on a tous eu une scolarité sans encombres, les Disney ont toujours fait en sorte d'être les meilleures. Du moins, dans ma fratrie. Parce que mes cousins, eux, n'en avaient rien à faire. Ils étaient des Disney, ils n'avaient pas besoin d'avoir des bonnes notes. Nous, on a toujours voulu réussir par nous mêmes. Par exemple, mon frère, Jiminy, a ouvert sa propre entreprise. Enfin, j'dis entreprise, mais c'est juste un café. Il le gère avec ma plus jeune sœur, Nala, qui a décidé d'arrêter ses études pour travailler. Et puis il y a Penny, et Pepper, les faux jumeaux. Eux, ils ont choisi une toute autre voix : Penny essaye d'être avocat, et Pepper, lui, a ouvert une agence de communication. Et voilà ma fratrie. On est cinq, et on fait tout pour que notre nom ne soit pas un obstacle à notre vie. Ça pourrait l'être, en même temps. Par exemple, pour Penny. Disons que s'appeler Disney ne donne pas une super crédibilité, vous ne croyez pas ? Et puis, vous l'avez peut-être remarqué, mais on a tous des prénoms originaires des films Disney. Oui oui ! Penny et Pepper, ça vient des 101 dalmatiens, pour le coup. Quant à Jiminy, c'est tiré de Jiminy Crocket, dans Pinocchio. Nala, j'suis pas sûre d'avoir besoin de vous le dire, mais c'est le roi lion. Et moi, petite Wendy Darling, de Peter Pan... La classe ou pas ? Pas tant que ça. On a tous plus ou moins subis des critiques par rapport à ça, des jeux de mots foireux ou autres conneries.

ohana means family
Et puis, arriver à Calgary, ça m'a permit de rencontrer une autre branche de ma famille. Enfin, en fait, pas vraiment. On est venu au Canada parce qu'une partie de ma famille a été assassiné. Ma tante et mon oncle, en fait. Ma mère a été dévasté, en apprenant ça. Il s'agissait de sa sœur, après tout, et ça faisait déjà plusieurs années qu'elle ne l'avait pas vu. Pire encore, quand elle a apprit que Samara, le fils adoptive des Wagner, était jugé coupable de cet acte. À partir de ce moment, ma famille a commencé à se déchirer. Pepper était persuadé qu'il avait fait le coup, ma mère également, et Penny, Jiminy, Nala et moi n'y croyions absolument pas. Mon père, éternel chieur qu'il était, n'a jamais prit partie dans cette guerre. Je crois qu'il ne voulait pas blesser ma mère en prenant notre partie. Alors, on a fait de notre mieux, on a essayé de ramener le calme dans la maison Disney, même si ça n'était pas évident. On a réussi, petit à petit, à se mettre d'accord pour que le sujet ne ressorte plus. Mais chaque fois que le nom Wagner est prononcé, chaque fois que j'annonce que je sors voir Sam, je m'attend à ce que la troisième guerre éclate à la maison. Si mes frères et sœurs ne vivent plus chez mes parents, moi, je suis encore bien là, et je ne supporte plus tout ça. Il m'arrive assez régulièrement de me réfugier chez Jiminy, dont je suis particulièrement proche. En réalité, je suis proche de quasiment toute ma famille, excepté ma mère. Ça fais quatre ans qu'elle et moi n'arrivons plus à nous comprendre, à nous entendre. Problème de communication, sans doute. Les cris, les injures, c'est devenu notre quotidien, et c'est surtout devenu particulièrement lassant. La seule hâte que j'ai, désormais, c'est de partir d'ici, de prendre enfin mon envol, et de vivre par mes propres moyens. Mais pour le moment, je n'ai pas le choix, alors je reste, je passe ma journée en cours, et je rentre le soir, m'enfermer dans ma chambre, bosser toute la nuit, avant que la journée ne recommence et que tout reprenne dans le même ordre. Une routine, basique, banale, chose inhabituel pour moi, mais qu'importe, c'est comme ça, et ça ne changera pas.

pseudo/prénom el chaton / emma. fréquence de connexion 5/7j. en général, en tout cas. d'où viens-tu? j'ai fouillé un peu bazzart, et vous étiez le premier, j'ai bien aimé, j'ai débarqué. ta note? je dirais un bon 8,5/7, c'est plutôt pas mal. ton personnage est? totalement sortie de mon imagination ! pour une fois que j'en ai...


Code:
<cprise>pyper america smith,</cprise> <namep>wendy disney</namep>


_________________


can't stop / won't stop
come on let it go ◊ just let it be, why don't you be you ? and i'll be me. everything's that's broke, leave it to the breeze, why don't you be you and i'll be me ?


Dernière édition par Wendy Disney le Dim 27 Nov - 13:41, édité 6 fois
avatar

i'm a calgary lover
¦ arrivé(e) le : 26/11/2016
¦ baisers envoyés : 9
¦ pseudo : el chaton

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Sam 26 Nov - 23:29

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche

_________________
I'm the ghost in the back of your head
avatar

Real people help others around them
¦ arrivé(e) le : 20/11/2016
¦ baisers envoyés : 66
¦ pseudo : Rory.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Sam 26 Nov - 23:38

bienvenue parmi nous

_________________
stop falling in love, stupid heart.
where did i go wrong, i lost a friend, somewhere along in the bitterness, and i would have stayed up with you all night, had i've known how to save a life. let him know that you know best, 'cause after all you do know best, try to slip past his dfence, without granting innocence. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

avatar

i'm a calgary lover
¦ arrivé(e) le : 21/11/2016
¦ baisers envoyés : 60
¦ pseudo : ɞ fly.away.
¦ multiface : ɞ not yet but maybe later ?

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 0:08

Jolie Wendy

Bienvenue ici

Si tu as la moindre question, n'hésite pas

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 5:11

bienvenue chez toi et bonne chance pour ta fiche

_________________

you're the taste of wine.

avatar

i'm a calgary lover
¦ arrivé(e) le : 23/11/2016
¦ baisers envoyés : 124
¦ pseudo : empty words

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 10:44

bienvenue sur le forum I love you
avatar

i'm a calgary lover
¦ arrivé(e) le : 24/11/2016
¦ baisers envoyés : 125
¦ pseudo : l'affamée

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 11:17

bienvenue parmi nous I love you
si tu as des questions n'hésite pas!

_________________
avatar

the royalty of calgary
¦ arrivé(e) le : 26/06/2016
¦ baisers envoyés : 1190
¦ pseudo : Goldblast (Lou)
¦ multiface : none.

Voir le profil de l'utilisateur http://oneinamillion.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 12:58

Bienvenue sur OIAM
Bon courage pour la suite de ta fiche

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 12:59

merci à tous

_________________


can't stop / won't stop
come on let it go ◊ just let it be, why don't you be you ? and i'll be me. everything's that's broke, leave it to the breeze, why don't you be you and i'll be me ?
avatar

i'm a calgary lover
¦ arrivé(e) le : 26/11/2016
¦ baisers envoyés : 9
¦ pseudo : el chaton

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 13:53

Je vais tricher, j'avais déjà lu ta fiche donc tout est parfait, je te valide ma belle

Bon jeu parmi nous

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)
Dim 27 Nov - 13:54

bouhhhh le tricheur
merciiii

_________________


can't stop / won't stop
come on let it go ◊ just let it be, why don't you be you ? and i'll be me. everything's that's broke, leave it to the breeze, why don't you be you and i'll be me ?
avatar

i'm a calgary lover
¦ arrivé(e) le : 26/11/2016
¦ baisers envoyés : 9
¦ pseudo : el chaton

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: every day, every hour, turn that pain into power (wendy)


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

every day, every hour, turn that pain into power (wendy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Turn the pain into power ft. Thomas
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» OUR SOLEMN HOUR
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
one in a million :: THE STORY OF EVERYTHING :: let's talk about it :: our paradise-